Fever Ray tracing

Je ne parle pas assez des artistes du Nord … c’est ce que me maile Sigur. Bin tant pis, ça se récupère, et voici un mot concernant un de mes chouchoux musicaux de longue date, l’album Fever Ray, c’est du Black Metal / Électroacoustique / Folk / Gothique pour ceux que les étiquettes rassurent. Et avant, il y avait The Knife, même moteur vocal.

Alors heuuuu … pour introduire l’oreille il y a Keep the streets empty for me (paroles ici) qu’on trouve dans le film “Les amours imaginaires”, et aussi dans “Le chaperon rouge” avec The wolf.
[ Accessoirement, toute la BO du Chaperon rouge (Red Riding Hood en VO) mérite le détour. ]

D’autres morceaux à écouter sur mySpace : Fever Ray.
Pour ceux qui seront accrochés et qui voudront plus d’infos sur Karin Dreijer Andersson et ses oeuvres, voir sur les inrocks qui en parlaient très bien dès 2009 : Nouvelle tête : Fever Ray.
Désolée, je croyais sincèrement que tout le monde connaissait déjà.

5 réponses à “Fever Ray tracing

  1. Taranis dit :

    C’est elle, là ? ( http://vimeo.com/3108686 )

  2. Taranis dit :

    On dirait que oui :) .
    C’est un genre musical tout à fait particulier. Très nordique. (Emploi elliptique du verbe et du reste très journalistique, zavez vu ? :) )

  3. SZarah dit :

    Chamanordique :)

  4. SZarah dit :

    Tu as un point de vue plus standard ici.

    Et un extraordinaire ici tant du point de vue scénographique que musical.

  5. Taranis dit :

    Je trouve ça très bien, voilà :) .

Laisser un commentaire

Pour pouvoir en placer une, vous devez être connecté.