Le déclic bucolique

Un clic ou un déclic ...

Des clics et des claques.

Ah les colombages !

Ils témoignent que ce qui compte, c’est la structure.
Le reste, c’est du remplissage.
Et souvent, la structure disparaît.
On ne la voit plus.
On l’oublie.
On la nie, même.

Mais sans coffrage de bois, pas de voûte de pierre, pas de cathédrales !

Ils ont bonne mine, les maçons :)

1 comment on Le déclic bucolique

Laisser un commentaire