Worlds Adrift : des îles pour le lapireuil

Avec le Lapireuil, jetons un coup d’œil à trois lopins de terre aérienne.
Il y a des terriers à creuser et des arbres pour grimper : parfait !

La culture de l’image nous propose quantité de maisons, de châteaux, de forteresses ou de villes plantés sur des îles aériennes. Il y a assez de ces ouvrages pour satisfaire l’amateur de n’importe quel vecteur. Pour ma part, les préférences vont au 天空の城ラピュタ (Tenkū no shiro Rapyuta, litttéralement « Laputa : Le Château dans le ciel ») du dessin animé de Hayao Miyazaki. J’aime aussi le château aérien de l’empereur Oblivion dans un opus de Final fantasy. Et encore la cité suspendue dans “Un empire de dix arpents”, l’opus 5 de l’Isabelle de Delporte, Franquin et Will. Sans parler de mes propres îles aériennes, celles des Retrouvailles 2003 et 2004 sur Blaxxun.

Bref, j’aime les îles qui flottent dans le ciel.

Et justement, Worlds Adrift Island Creator des Bossa Studios permet de modeler de pareils objets, de les décorer de coloris et de végétation, et même d’artefacts de différentes et improbables civilisations, et ensuite de vous y promener avec un avatar assez bien fichu ma foi, en tout cas très gracieux jusque dans ses chutes.

Les lois physiques de la pesanteur sont bien simulées, et l’avatar dispose d’une sorte de lanceur de fil à la Spiderman pour s’accrocher, jouer les funambules et rejoindre des endroits autrement difficiles d’accès, ou simplement pour ne pas tomber de l’île et plonger dans un vide infini.

Le temps passe, sur ces îles : la luminosité évolue, c’est paisible comme la musique de fond, très zen comme j’aime. Vous pouvez partager vos îles et il est prévu qu’il sera possible de voyager d’île en île dans des groupes intitulés “alliances”. À tout hasard, j’ai créé l’alliance “Revemonde” … sait-on jamais ?

Le système est en voie de release, il est niché là : Worlds Adrift ou sur Steam.