Depuis la tour de Cape Trihorn …

26 janvier 2017

La nuit, la lune, une vache, des antennes dévastées …
Il y a deux tours à Cape Trihorn, et s’il n’y avait aussi souvent du brouillard ce serait un observatoire idéal en plus d’être un refuge contre les monstrosaures.

Le lapireuil, ou l’écupin, poursuit son soliloque aux accents barbares.

De la folie d’Arthur au Cape Trihorn

13 janvier 2017

Une promenade au nord-ouest, vers la mer, pour rejoindre l’observatoire du Cape Trihorn. Caisses et arbres à feu. No baston.

Le lapin, si c’est bien un lapin, commente toujours.