SEO berSZerkers

Le lapireuil a vaincu le Mont Sisyphys !

Le monde de la pataphysique en a l’oulipo tout chaviré : pour la première fois dans l’histoire du multivers pâle, un lapireuil a escaladé un volcan. Il faut dire qu’un lapireuil est fait pour les arbres et pour les terriers, sa constitution ne lui permet pas d’accrocher ses petites griffes dans les cailloux ni dans la […]

Worlds Adrift : des îles pour le lapireuil

Avec le Lapireuil, jetons un coup d’œil à trois lopins de terre aérienne. Il y a des terriers à creuser et des arbres pour grimper : parfait ! La culture de l’image nous propose quantité de maisons, de châteaux, de forteresses ou de villes plantés sur des îles aériennes. Il y a assez de ces ouvrages pour […]

Le lapireuil dit adieu au cap Trihorn

Le lapireuil récupère son fourbi et tire sa révérence au T-rex du cap Trihorn. C’était le T-rex de trop ! Celui dont la Roadeuse avait dit qu’il n’existait pas. Le lapireuil va se diriger vers le nord. C’est ce qu’il prétend. On verra bien.

Depuis la tour de Cape Trihorn …

La nuit, la lune, une vache, des antennes dévastées … Il y a deux tours à Cape Trihorn, et s’il n’y avait aussi souvent du brouillard ce serait un observatoire idéal en plus d’être un refuge contre les monstrosaures. Le lapireuil, ou l’écupin, poursuit son soliloque aux accents barbares.

Page suivante » « Page précédente